A PROPOS DE L’ EXPOSITION ARTAUD / VAN GOGH

 

Par Christiane

Bonjour à tous ! Nous étions 8 pour aller au musée d’Orsay ; grâce à 4 cartes d’handicapés, nous avons pu rentrer rapidement et gratuitement (il y avait une telle queue, cela peut décourager !).
Nous avons découvert quelques oeuvres avant de faire la queue pour Vincent van Gogh et Antonin Artaud : le suicidé de la société.
Personnellement, CE que j’ai découvert et admiré : je ne savais pas que Jean Baptiste Daumier était aussi un peintre et avait fait de la poterie ; je le connaissais surtout comme caricaturiste.
J’ai découvert aussi Rosa Bonheur dans la peinture appelée : Labourage nivernais de 1849 (je suis née dans la Nièvre alors je me suis sentie attirée.
Théodore Rousseau, en 1849, a réalisé UNE AVENUE, dans la forêt de l’Isle Adam (Val d’Oise).
Camille COROT, en 1850, a peint UNE MATINEE, danse de nymphes, LE MATIN, gardeuse de vaches (1870). Ce peintre est l’un de mes préférés, je suis souvent allée le découvrir, l’apprécier au Musée du Louvre…
Ensuite, nous avons fait la queue pour l’exposition VAN GOGH, LE SUICIDE DE LA SOCIETE, où étaient exposés 42 tableaux, des dessins et des lettres de Van Gogh, et des oeuvres graphiques du poète-dessinateur Antonin Artaud, des photographies, des extraits de films où il avait eu à jouer des rôles secondaires.

« LES SORTIES RAPPROCHENT DAVANTAGE LES GENS, elles PERMETTENT D’ECHANGER, de MIEUX se CONNAITRE, de DECOUVRIR ; c’est très ENRICHISSANT, JOYEUX » au lieu de rester à glander, sans se parler, au local du GEM! Il y aurait bien d’autres éléments à exposer, par exemple que VAN GOGH est né en 1853, milieu du 19e siècle pour fixer la mémoire, et est décédé en 1890, à 37 ans, 2 jours après s’être donné un coup de couteau dans la poitrine ; il se sentait malheureux, très seul, mal aimé, pas connu, reconnu alors que MAINTENANT ses créations sont mises en avant et ADMIREES, appréciées…par des millions de personnes !!! Pour moi, il n’était pas fou, il souffrait moralement, psychiquement malgré qu’il entretenait avec son frère Théo une correspondance intéressante, amicale ; ce seul frère est mort 6 mois après Vincent Van Gogh ; leurs tombes se trouvent dans le cimetière du village d’Auvers sur Oise (dans le Val d’Oise).

Cette sortie fut très agréable, elle a apporté de l’enchantement, de la communication entre nous 8, nous a sortis joyeusement de St Denis, malgré que dans le métro il y avait du monde et qu’il faisait chaud !

Merci le GROUPE D’ENTRAIDE MUTUELLE (le GEM), merci Gérard, merci tous les 7 ; ce fut un grand plaisir, une BELLE EVASION !

Publicités